Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Terroir Fribourg au Tour de Romandie

Fribourg

Du 25 au 30 avril prochain, notre coin de pays verra défiler les cyclistes participant au Tour de Romandie. Une étape aura lieu dans le canton de Fribourg, à Bulle, le jeudi 27 avril. Terroir Fribourg sera présent dans cette ville, mais aussi à chaque arrivée d’étape, avec un artisan différent qui fera déguster ses produits typiques aux amateurs de la petite reine.

Les coureurs seraient également bien inspirés de goûter aux produits du terroir car, comme le dit l’adage, rien ne vaut de bons jambons pour parcourir des centaines de bornes. «La ville de Bulle étant ville étape, elle a été approchée», explique le directeur de Terroir Fribourg Pierre-Alain Bapst. «Ensuite on nous a demandé si nous étions intéressés à ouvrir un stand dans chacune des villes étapes. Nous avons répondu oui, bien entendu. C’est une belle occasion de faire connaître nos produits». 
Célèbre en tant que berceau du Gruyère AOP et du Vacherin fribourgeois AOP, qui forment la délicieuse fondue «moitié-moitié», le canton rural produit de nombreuses autres spécialités, telles le jambon de la borne, le saucisson fribourgeois, les bricelets, pains d’anis, meringues, la cuchaule ou le pain rua, ainsi que l’exceptionnelle poire à Botzi AOP.   

A Paris
«Ce ne sera pas la première fois que nous sortons de notre territoire», continue Pierre-Alain Bapst. «Nous sommes présents depuis 10 ans au Salon de l’agriculture de Paris. C’est d’ailleurs dans nos statuts: nous avons pour mission de faire connaître nos produits».
La marque Terroir Fribourg, tout comme les autres marques des produits du terroir de Suisse romande, garantit une provenance régionale à 100% pour les produits agricoles non transformés et à minimum 80% pour les produits agricoles transformés. Concernant les animaux, les 12 derniers mois ou les deux tiers de la durée d’élevage doivent se dérouler sur le territoire de la marque. Pour les produits transformés, un minimum de 2/3 de valeur ajoutée doit être créée dans la région. 

La Cuchaule
Avec ce Tour de Romandie Terroir Fribourg représentera l’organisation supra-régionale Pays romand- Pays gourmand, à laquelle elle appartient. «Nous partons du principe que nous apprécions les produits des autres cantons et que les autres cantons apprécient nos produits. A l’occasion de ce tour de Romandie, nous allons pousser l’un de nos produits moins connus, la Cuchaule, notre brioche au lait avec du safran. C’est l’occasion d’accroître notre notoriété et faire goûter nos produits».
Ce hasard tombe bien, car le canton de Fribourg a encore une grande image de région agricole. «Nous avons l’occasion de vendre nos produits les mercredi et samedi au grand marché de la ville de Fribourg, à celui de Morat et dans les autres villes». La vente à la ferme est également bien développée. 
Les grandes lignes directrices nationales également sont utiles pour étendre le marché chez de très grands distributeurs comme Migros, qui promeut le label «De la région». La tradition laitière, représentée par des grands comme Cremo et des très grands comme Nestlé, est également à la base du chocolat suisse. Grâce à ces valeurs ajoutées, les producteurs laitiers fribourgeois bénéficient de bons prix. Leur kilo de lait est payé 86 centimes.
La région n’a jamais eu de problèmes avec ses fermes, même si parfois il y a des surplus. Le Gruyère AOP a vendu 28'000 tonnes de meules en une année. L’an passé, elle a dû procéder à une réduction de production de 10%.

Pascal Claivaz

Total de votes: 22