Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET - Actions et nouveautés

GastroFribourg: un vide juridique comblé

Fribourg

L’assemblée des délégués de GastroFribourg s’est tenue le lundi 8 mai à La Tour-de-Trême, dans le district de la Gruyère. A cette occasion, l’assemblée des délégués a réélu Muriel Hauser comme présidente, ainsi que les autres membres du comité cantonal. Ils ont été réélus pour un nouveau mandat de trois ans. 

L’assemblée a également approuvé les comptes 2016, pris connaissance du budget opté pour le statu quo en matière de cotisations pour 2018. La présidente n’a pas manqué de se réjouir et de remercier les parlementaires et autorités du canton de Fribourg, lesquels ont fait diligence en introduisant une nouvelle législation pour encadrer l’activité des food trucks. Soucieuse d’équité, GastroFribourg s’était inquiétée du vide juridique observé en la matière, vide qui a été comblé en un temps record avec l’introduction de la nouvelle patente V dont l’octroi est associé à l’obligation de suivre une formation de onze jours.  

Contents de leur métier
En présence de plusieurs parlementaires fédéraux et cantonaux, des représentants des autorités cantonales et locales et des milieux économiques, ainsi que de plusieurs sections de GastroSuisse, la présidente Muriel Hauser a procédé à un rapide tour d’horizon, en mettant l’accent sur la nécessité de s’adapter aux nouveaux modes de consommation de la clientèle plutôt que de se lamenter sur la morosité ambiante. Cette attitude positive est d’ailleurs reflétée par les résultats d’un sondage réalisé auprès des membres de GastroFribourg qui a révélé que 66,8 % des exploitants se disaient heureux d’exercer leur métier, bien que pour 30,3% des établissements le chiffre d’affaires soit en baisse.   

Fusions de communes
Muriel Hauser a loué le dynamisme du district de la Gruyère, tout particulièrement de la commune de Bulle-La Tour et elle a souhaité que Fribourg devienne également un centre cantonal fort et vivant. Dans cette optique, elle a apporté son soutien à la motion parlementaire Dietrich-Peiry demandant que soit prolongée l’heure d’ouverture des commerces le samedi jusqu’à 17 heures, voire 18 heures. De même qu’elle a plaidé en faveur du projet de fusion des communes du Grand Fribourg. Les fusions sont en effet à l’ordre du jour dans le canton et elles concernent également les sections de GastroFribourg. En 2016, les sections de la Broye et de la Glâne ont fusionné et ont tenu, il y a quelques mois, leur première assemblée commune, avec un taux de participation des plus réjouissants.  

Formation professionnelle
GastroFribourg se soucie par ailleurs de l’application de la nouvelle législation sur les denrées alimentaires avec son cortège de contraintes, problématique complexe qui devrait être résolue en douceur en collaboration avec le chimiste cantonal. Pour le reste, l’association patronale poursuit son évolution sur le plan technologique en adoptant les outils informatiques les plus modernes pour soutenir son activité pédagogique toujours très riche, comme l’attestent ses programmes de formation obligatoire et de formation continue. La formation professionnelle est un domaine clé pour assurer l’avenir de la profession et GastroFribourg y voue depuis toujours un soin particulier.

La présidente cantonale n’a pas manqué de complimenter la section de la Gruyère et son président, Paolo Sciotto, auxquels incombait le privilège d’organiser les assises cantonales 2017. Après avoir encore entendu les allocutions du président du Grand Conseil, Bruno Boschung, et du président du Gouvernement fribourgeois, Maurice Ropraz, ainsi que du président de GastroSuisse, Casimir Platzer, Muriel Hauser a pu prendre congé de l’assemblée en lui fixant rendez-vous dans la Broye le 30 mai 2018 pour les prochaines assises cantonales.   

JC Genoud-Prachex

Total de votes: 0