Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

La Bénichon dans les villages fribourgeois

Un temps désuète, la célébration de la Bénichon est revenue en force et se porte aujourd’hui à merveille, aux quatre coins du canton de Fribourg.

A l’origine, La Bénichon était la fête de la bénédiction: on remerciait Dieu de tout ce que la nature avait donné et que l’on avait récolté durant l’année. Au fil des siècles, la cérémonie religieuse a disparu et seule la fête populaire et gastronomique est restée... Le menu de Bénichon est la star de la fête! 

Aujourd’hui, c’est l’occasion pour les familles de se retrouver autour d’une riche tablée. Les produits traditionnels comme la cuchaule, le jambon de la borne, le gigot ou les meringues sont à l’honneur dans ce menu ayant la particularité d’être très varié! Dans certaines fermes, on monte encore la «Balançoire de Bénichon», longue planche amarrée à la grange qui donne des frissons aux petits et fait rigoler les plus grands!

Dans les fêtes villageoises, on mange le menu entre amis dans de grandes cantines, au son de la musique champêtre, puis on va danser au bal pour éliminer ces quelques calories! Les célébrations sont souvent enrichies d’activités annexes, marché, carrousels, théâtres ou cortèges.

Plaine et Montagne

La date de la Bénichon varie d’un village à l’autre. Les 2 principales dates sont cependant le 2e week-end de septembre pour la Bénichon de la Plaine, à savoir la Sarine, la Glâne et la Broye principalement, et le 2e week-end d’octobre pour la Bénichon de la Montagne, c’est-à-dire la Gruyère et un bout de la Sarine «d’en-haut». Ces réjouissances sont suivies, deux semaines après, par le «Recrotzon», l’occasion de remettre le couvert et de finir les restes.

André Versan

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

https://www.facebook.com/journallecafetier/

 

Total de votes: 24