Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET - Actions et nouveautés

Coup de Chapeau à Romain Karbovsky

Genève

Nous sommes sur la place du Molard, en ce début de printemps, avec Romain Karbovsky le directeur de la Brasserie du Molard et du Vanity. Deux beaux outils de travail. «La place du Molard attire beaucoup de touristes», remarque Romain après le coup de feu de midi. «Ce n’est pas très difficile, entre le printemps et l’automne. Ce qui l’est davantage, c’est de fidéliser la clientèle hivernale durant la belle saison».  

En-dehors de sa grande terrasse de rêve, La Brasserie du Molard a ses grandes cuves mythiques. Sa bière artisanale constitue l’un de ses atouts. Son emplacement, ses employés et sa clientèle en font un endroit très particulier. «De fait si nous avons beaucoup de touristes, beaucoup de nos fidèles clients de l’hiver nous rejoignent en été. Ce sont des banquiers et tous les employés des alentours». 

Le restaurant offre une carte de Brasserie avec des spécialités de type rösti. En ce début d’avril, tout est prêt pour la belle saison 2017. «Nous avons terminé les rénovations de la brasserie et aussi celles du Vanity». Rappelons que Le Vanity, c’est l’ancien Nelson Pub d’auguste mémoire. Le légendaire établissement des années 1980 était arrivé à bout de souffle. On l’a refait, changé complètement son style et rebaptisé Vanity. C’est devenu un bar classe et chic, bien dans la tendance actuelle. Il a ouvert en décembre passé et déjà il cartonne. Autant, sinon plus que le vieux Nelson Pub de la grande époque. Les deux établissements de la place du Molard emploient une quarantaine de collaborateurs. 

Il appartiennent au groupe Capi Ombre, qui s’est fortement développé à Genève ces dernières années. Le groupe possède d’autres établissements à proximité, comme le Mimo, le Café du Prince ou l’Incontro. Mais il y a également le Willi’s près de la gare, la Boulangerie de Carouge, la Boulangerie de Vandoeuvres ou encore Les Terrasses by Capi Ombre. Le groupe Capi Ombre a-t-il d’autres ambitions? «Je pense qu’il va consolider, après une forte phase d’expansion». Y a-t-il d’autres quartiers intéressants à Genève? «Les Eaux-Vives sont en devenir. Quant à Plainpalais, ça va marcher de mieux en mieux».

Comment expliquer le succès actuel du groupe Capi Ombre et en particulier des deux établissements phares du Molard? «La qualité est primordiale. Il faut que les gérants, les directeurs et leurs employés aient envie de venir travailler. La clientèle la ressent, cette envie. C’est pareil pour le cuisinier. Son envie de bien faire se ressentira dans l’assiette». 

En tout cas toute l’équipe de la Brasserie du Molard et du Vanity est jeune, sympathique et dynamique. Elle a envie de cartonner et cela se ressent. 

Pascal Claivaz

Total de votes: 44