Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands
 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Orif Vernier: 10 ans d’innovation et de ténacité

Genève

L’Organisme régional d’Intégration et de Formation (Orif) à Vernier a 10 ans. Les acteurs du réseau ont salué le succès de cette antenne dynamique, ainsi que son impact concret sur la société dans un marché du travail durci.  

A l’ère numérique, 60% des métiers de l’horizon 2030 n’existent pas encore. Alors que la course au titre universitaire illustre une représentation perverse du succès fondée sur l’image, de plus en plus jeunes ne se retrouvent pas dans le modèle de société et d’éducation actuel, risquant une sortie de circuit avant même d’attendre l’âge adulte. Prestataire incontournable de l’Office AI, l’Orif accueille les 15-20 ans en formation et les adultes en reconversion, qui ont en commun les freins liés à leur santé causés par un accident ou une maladie, en vue d’aboutir à une attestation de formation professionnelle ou un CFC. Mme Natalia Weideli Bacci, directrice générale de l’Office Cantonal des Assurances Sociales a notamment pointé la préoccupante augmentation des maladies psychiques chez les jeunes depuis les années 2000, signe d’une société souffrante aux modèles surannés. Si le réseau travaille à des solutions durables, l’Orif offre des solutions, ici et maintenant.

L’intégration d’abord
Le centre de formation professionnelle spécialisée Orif Vernier a pour mission première l’intégration, via la formation professionnelle. L’objectif de «Ne laisser personne au bord de la route» était sur toutes les lèvres, comme l’ont souligné dans leurs interventions Jean-Luc Favre, directeur d’ABB Sécheron et représentant le corps patronal, ainsi que la Conseillère d’Etat en charge du DIP Anne Emery-Torracinta, laquelle prône une école inclusive jusqu’à 18 ans visant ainsi la certification pour tous.

De nombreux métiers accessibles
Les portes ouvertes invitaient à visiter les 12 ateliers métiers. Ceux de Cuisine, Intendance, Maçonnerie, Carrelage, Peinture du bâtiment et mécanique de précision existent depuis le début en 2007. Viennent ensuite les ateliers Installateur sanitaire, Agent de propreté et Paysagisme (2009). En 2010, la filière Adultes a été ajoutée, répondant aux nouveaux défis de l’emploi. En 2012, les ateliers Carrelage et Maçonnerie ont été créés lors du déménagement à Vernier et le site de Pont Rouge a abrité la partie restauration. En 2015, la Boulangerie s’est ajoutée à ce riche panel. «Si l’Orif est une organisation à but non lucratif, nous sommes tenus à des résultats aussi bien économiques qu’en ce qui concerne l’insertion des personnes. Investir dans des machines à la pointe de la mécanique est une vraie décision entrepreneuriale, esprit que nous voulons insuffler à nos apprentis», note Michel Guignard, directeur de l’Orif Vernier.

Restauration bien représentée
La boulangerie et la restauration font partie des formations disponibles à l’Orif Vernier. Depuis 2012, le restaurant Sur le Pont accueille le public et de nombreuses entreprises à Lancy Pont-Rouge. Le service traiteur est bien connu du tissu associatif et entrepreneurial genevois. A noter la récente ouverture de la Parenthèse Gourmande, nouvelle cafétéria publique de l’IFAGE. Parmi le gratin d’invités du réseau de l’action sociale et des représentants de la partie patronale présent, de nombreuses personnalités de l’univers gastronomique genevois étaient présentes. 

Saluons Michel Guignard et son équipe qui accomplissent avec le sourire une tâche ambitieuse dont le succès est à la mesure de l’engagement sociétal et leur capacité à fédérer des talents uniques dans un projet commun. Mission accomplie: le taux de réinsertion est de 80%.

www.orif.ch

Pamela Chiuppi

consulter également notre site facebook:    https://www.facebook.com/journallecafetier/

Total de votes: 46