Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Prodega à Satigny: bien mieux qu'attendu

Genève

 

Comment va l'entreprise après ces quatre ans?
Bulletin de santé très satisfaisant! Nous avons clôturé 2017 avec des résultats meilleurs que le budget fixé. Nous ne pouvons que nous en réjouir et cela correspond au fait que les professionnels ont trouvé en nous ce partenaire qui leur manquait jusqu’à notre arrivée. Ici, contrairement aux marchés concurrents, nous conseillons le client et tentons, dans la mesure du possible, de répondre à toutes ses demandes de professionnel de la restauration, ainsi que du commerce de détail. De plus, ce que nous offrons répond incontestablement à un besoin. Conscient de cela, nous n’avons cessé d’affiner nos offres de produits régionaux et autres articles  «trendy» incontournables, afin de coller le plus possible aux besoins réels des clients. La flexibilité a fait la différence, avec une grande volonté de réactivité, bien sûr.

 

Quelle est actuellement la part du terroir genevois dans l’offre de Prodega?
On travaille beaucoup avec les produits du GRTA (Ndlr: Genève Région, Terre d’Avenir), surtout pour les fruits et légumes. Mais cela reste encore saisonnier, donc une période relativement courte malheureusement. Nous avons également référencé depuis une année, du miel local certifié GRTA et produit par une apicultrice très attachée aux valeurs du terroir: Stéphanie Vuadens, à Vessy. D’ailleurs Prodega/Transgourmet s’est investi pour plusieurs de ses ruches en guise de soutien à cette belle et noble cause. Dans nos rayons, vous pouvez trouver ce miel d’excellence en conditionnement 500 gr et 1 kg, avec chacune des 3 récoltes réalisées dans une année. Il est certes plus onéreux qu’un miel standard (CHF 37.50/kilo), mais il est  lui… parfaitement local, bio et incomparablement délicieux! 

Quant aux produits régionaux, ils représentent environ le 15% des 25’000 articles en rayon, avec une prépondérance pour les produits laitiers, dont notamment une large gamme de fromages, les produits de charcuterie/saucisses et autres vins et produits alimentaires. Je tiens à rappeler que Prodega s’investit grandement sur deux concepts majeurs: le concept régional, où le GRTA est le principal protagoniste - et le concept «Origine», notre marque propre de la durabilité. Celui-ci se développe de manière magistrale et se différencie d’autres concepts par le fait que nous assurons et communiquons largement la traçabilité et la durabilité de chaque produit; par exemple avec les traditionnelles saucisses de porc de la famille Montandon des Ponts-de-Martel dans le Jura neuchâtelois. Courant de l’année passée, nous avons organisé pour nos clients restaurateurs et détaillants une journée de découverte des principales gammes de produits labellisés «Origine», sous la forme d’un parcours didactique directement chez certains paysans et éleveurs concernés de la région d’Yverdon-les-Bains. Cette manifestation a permis aux clients de faire la différence entre les produits labellisés «Origine» et les autres. Ce parcours se composait de diverses étapes: fromages, de la raclette aux fromages affinés; légumes; viande où toutes les pièces étaient présentées et pour certaines offertes à la dégustation en grillade. Actuellement, nous détenons environ 250 articles estampillés «Origine» et cela, après le lancement du label voici 2 ans et demi. L’objectif est d’atteindre environ 300 produits. Pas davantage, pour des raisons de disponibilité, qualité et volume. 

Et les vins?
En ce qui concerne les vins, nous travaillons étroitement avec la Cave de Genève, qui  représente environ le 50% de nos ventes de vins genevois. Les autres 50% sont assurés auprès d’une bonne vingtaine de vignerons indépendants qui élaborent des vins tout aussi extraordinaires. Les vins genevois représentent à eux seuls pas loin du 30% de nos ventes totales de vins. Quant aux vins vaudois, nous avons réduit les références d’un bon 50 %, du fait d’un manque d’intérêt de nos clients genevois à leur égard. Cela n’est pas le cas de leurs homonymes valaisans, plutôt appréciés par ici. Parallèlement, nous avons encore plus développé nos gammes de vins français, italiens, espagnols et suisses, entre autres de la maison Riegger, des sociétés Casa del Vino et Zanini Vinattieri SA, trois maisons acquises récemment par le siège de l’entreprise Transgourmet Suisse SA. Aussi, il est primordial de toujours coller aux tendances du marché en référençant les vins qui répondent sur le moment aux attentes des consommateurs finaux de nos clients restaurateurs.  

En 2017, nous avons également travaillé sur le réaménagement de la présentation des produits dans nos marchés avec le concept dit «Marché 3.0». Nous avons redéfini la mise en avant des articles clés et œuvré à l’élargissement de la gamme Boulangerie/Pâtisserie, pour mieux répondre aux demandes des clients professionnels. Il s’agit uniquement de produits secs pour la fabrication et non de produits finis surgelés.
A présent, nous nous attelons avec beaucoup d’entrain au futur de notre offre en rayon des poissons frais, en réponse aux demandes grandissantes de nos clients et bien entendu à l’offre proposée par la concurrence. Nous nous réjouissons déjà de pouvoir vous en dire plus d’ici à quelques semaines…surprise!

Quelques chiffres?
Ce qui n’a pas changé depuis quatre ans, c’est la surface des locaux. On est toujours à 3800 m2 de surface commerciale au marché Prodega - dont 900 pour la partie dite «le coolway», c’est-à-dire le frais et le surgelé. A cela, ajoutons 2’500m2 de surface de stockage à l’entrepôt Transgourmet et 1’000 m2 de surfaces arrière pour notamment la préparation des commandes et la logistique du service assuré par Transgourmet. En rayon, notre assortiment se compose toujours des 25’000 références qui attendent les clients. Le 80% est composé de produits suisses, essentiellement avec les produits de boucherie, les légumes (en saison), les fromages, les vins et bon nombre de produits alimentaires en général. 

Les projets pour 2018?
Le 14 mai prochain, ce sera le «Jubilé des 5 ans», une fête pour laquelle on attend dans les 500 personnes. Le parking sera décoré aux couleurs du thème méditerrannéen choisi pour cet anniversaire. C’est-à-dire qu’il proposera, en même temps que des dégustations de produits italiens, espagnols, portugais, grecs et du sud de la France, des spectacles folkloriques venant de ces contrées gorgées de soleil et du bien vivre! Ce sera la troisième «Fête au Garage». Nous avions eu, en effet, la Fête de la Bière en 2013 et la Fête Western en 2016. Le 14 mai prochain, la Fête du Jubilé des 5 ans de Satigny sera donc placée sous le thème Méditerranéen. Nous nous réjouissons de cet instant et nous félicitons déjà d’y accueillir le plus grand nombre de nos clients!  

Propos recueillis 
par Lionel Marquis

Voir aussi: https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

https://www.facebook.com/journallecafetier/

Total de votes: 117