Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

Magnifique réélection de Laurent Terlinchamp à la présidence de la SCRHG

Genève

Notre photo: Le comité et le président de la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de Genève (SCRHG), avec Dominique Laurencé (Chez Philippe Genève), Stefano Fanari (restaurant Giardino Romano Genève), Nicolas Paulin (Cocott'Café Genève), Alain Akar (Auberge Communale de Thônex), Lijuan Ruan-Morf (rest. La Baguette d'Or Genève), Laurent Terlinchamp (président SCRHG, St-Georges Le Capucin), Corinne Kohler (rest. Tivoli Les Nations Genève), Ursus Wattenhofer (Brasserie Bois-Gentil Genève), Daniel Carugati (Trésorier et Café Léo Genève).

Mercredi 23 mai en présence notamment du président de GastroSuisse Casimir Platzer et du directeur général de l’Ecole hôtelière de Genève (EHG) Alain Brunier, la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève (SCRHG) a tenu sa 131e assemblée générale ordinaire, celle de son 130e anniversaire. Les points principaux à l’ordre du jour ont été les élections du président et des membres du comité (notre photo).

L’assemblée qui s’est tenue dans la salle Salève de l’Hôtel Ramada Encore à la Praille/Genève, a approuvé l’action de son président et de son comité tout au long des quatre dernières années. A l’occasion du 130e anniversaire de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève (SCRHG), Laurent Terlinchamp et son comité sont donc élus pour une nouvelle législature de quatre ans. Ensemble, ils vont pouvoir parachever le travail déjà entamé. 

Le vice-président de la SCRHG Jean-Luc Piguet l’a relevé: «le poste de président n’est pas une promenade de santé. Il faut de l’énergie, de la motivation et une réflexion constante. En ce printemps 2018, Laurent Terlinchamp occupe le poste depuis bientôt deux décennies et il a été réélu pour un nouveau mandat de quatre ans. Il n’a pas eu de concurrent. Car c’est lui le plus légitime», conclut son vice-président. «Je le félicite pour l’homme qu’il est, intègre et digne de confiance. Par sa longévité, Laurent Terlinchamp aura été le président qui aura le plus fait pour la SCRHG, qui se sera le plus battu et qui aura obtenu le plus de succès».

Remerciements

A l’issue de son élection, le président réélu a remercié tout le monde. Il assurait qu’il démontrerait aux quatre abstentionnistes qu’il faudrait voter pour lui la prochaine fois. En attendant, l’assemblée a approuvé à l’unanimité les six points du programme 2018-19: obtenir les mêmes systèmes de contrôles que les 25 autres cantons suisses et cesser d’être contrôlés par deux structures concurrentes; promouvoir les métiers de la restauration et de l’hôtellerie; travailler à la refonte des cours de cafetiers souhaitée par le département; mettre en place la communication interne de la SCRHG en s’appuyant davantage sur Facebook et le site internet; apporter une aide pour l’obligation faite aux membres d’annoncer les postes vacants à l’office du chômage (dès le 1er juillet prochain); et enfin apporter une aide aux membres, concernant les informations sur les allergènes.

Auparavant, l’assemblée a approuvé à l’unanimité, sans oppositions et sans abstentions, les comptes 2017 et le budget 2018. A l’unanimité, l’assemblée a donné décharge au comité sur la base du Rapport de la Fiduciaire. Et elle a encore approuvé à l’unanimité, moins une abstention, le financement pour la promotion des métiers et de la restauration à Genève avec un montant de 50’000 francs. La proposition de modification des statuts de M. Cédric Herbez a été refusée à l’unanimité, à l’exception d’une voix pour et de quatre abstentions. Enfin, le vice-président Jean-Luc Piguet et M. Raymond Gicot ont été élus membres d’Honneur. 

Des pionniers

Le président de GastroSuisse Casimir Platzer a rappelé, au cours de son allocution que la naissance de la Société des Cafetiers,
Restaurateurs et Hôteliers, (SCRHG) il y a 130 ans, avait été le début d’une grande histoire. Elle a joué un rôle pionnier, puisque
GastroSuisse fêtait ses 125 ans en 2016. «La SCRHG est la plus internationale de nos associations. Le canton de Genève héberge en effet l’ONU et les Organisations internationales. Par ailleurs, la gastronomie genevoise a toujours accueilli de grands chefs». Il a relevé que la région était très exposée à la concurrence transfrontalière, situation qui a perduré pendant des siècles jusqu’à aujourd’hui.

«GastroSuisse a fait sa priorité des recherches sur les règlementations. Auprès des médias, de l’administration fédérale et des parlementaires, nous avons organisé un lobbying dans la durée». 

Le président de GastroSuisse a félicité la SCRHG et Genève pour leurs efforts dans le domaine de la formation: «depuis 1889, vous avez toujours défendu les intérêts de vos membres. Je peux dire que, sans vous, il n’y aurait aujourd’hui ni associations cantonales, ni GastroSuisse». Et de féliciter le président Laurent Terlinchamp et les membres du comité de la SCRHG pour leur brillante élection.


Le président Laurent Terlinchamp avec son équipe de la SCRHG: Chantal Longchamp secrétaire (Cours de cafetier et Journal), Jessica Cornand secrétaire (Service cotisations, Site internet et réseaux sociaux), Julie Harper secrétaire (Service adhésions, Cotisations). 


Laurent Terlinchamp, président de la Société           Casimir Platzer, président de GastroSuisse.   
des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de
Genève (SCRHG).   


Le président de la SCRHG Laurent                        Le président Laurent Terlinchamp félicite son
Terlinchamp félicite le nouveau membre                vice-président Jean-Luc Piguet, nouveau 
d’honneur M. Raymond Gicot.                                membre d’honneur de la SCRHG.

 

Pascal Claivaz

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/journallecafetier/

https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

 

Total de votes: 22