Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Sensibiliser les amateurs de terroir à la traçabilité

Les acteurs du terroir genevois se sont regroupés ce weekend pour la première édition du festival TraceHabilité.

La durabilité, c’est tendance. Le terroir aussi. Le Festival TraceHabilité est né de réflexions dans la sphère amicale et professionnelle de deux acteurs bien connus des cafetiers, Stéphane Borel d’Ecobion et Stéphane Gros du domaine viticole éponyme. Le festival est né naturellement de la réflexion sur la traçabilité de tout objet de notre consommation quotidienne. Le lien avec la gastronomie a été fait suite à une demande d’Eurotoques (Suisse) à Ecobion (sponsor du festival) d’organiser leur sortie annuelle, laquelle est venue se greffer ce lundi à l’évènement. Samedi et dimanche 1er et 2 septembre 2018 se sont déroulées les festivités dans le hangar qui rassemble les vignerons de Dardagny.

Informer et déguster

Côté information, des parcours didactiques ont informé les visiteurs sur les dommages occasionnés par les déchets plastiques depuis les terrains jusqu’aux rives des océans, substances que l’on retrouve avec effroi dans le sel marin et même dans l’eau, avec les suites sanitaires que l’on peut aisément imaginer. La problématique de la souveraineté alimentaire a aussi été abordée en vue des prochaines votations. 

Côté plaisir, les amateurs de bonne chère ont pu voir travailler les artisans et déguster les produits du terroir local, comme le pain vigneron de la Boulangerie de Peney, fruit de l’inventivité d’Arnaud Loisel, notamment soutenu par GRTA.

TraceHabilité a su, sous l’égide du plaisir de partager, relever le défi de rassembler autour d’une cause importante et actuelle. Le festival, dont les profits ont été reversés à Oceaneye, détient encore de nombreuses cartes à jouer pour ses prochaines éditions.

Pamela Chiuppi

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

https://www.facebook.com/journallecafetier/

Total de votes: 45