Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

L’Académie du Cep à The Meal Genève

The Meal (Le Repas) est une tradition bien établie au niveau mondial: 200 villes dans le monde l’organisent. Son créateur est le Genevois Michel Baumann. L’Académie du Cep y a organisé un apéritif dégustations avec les meilleurs crus genevois.

A ce titre, la fête organisée sur la Plaine de Plainpalais à l’occasion du week-end de la Semaine du Goût était belle», expliquait le Grand Maître de l’Académie du Cep Jacques Jeannerat. «Nous avons invité 200 personnes à l’heure de l’apéritif du samedi». Une dégustation, comme l’Académie sait si bien les organiser, avec cette fois-ci des Chardonnay, Chasselas, Kerner en vins blancs et des Gamay, Syrah et Gamaret en vins rouges. L’apéritif était ouvert à tout le monde. Le vigneron et encaveur René Desbaillets, du Domaine des Abeilles d’Or, avait offert généreusement les trois-quarts des vins, à l’occasion de sa participation à The Meal.

Déguster c’est une chose. Les vendanges 2018 ont-elles été bonnes? «Un très bon cru», promet René Desbaillets. «Cette année, tous nos vins tirent à plus de 100 degrés Oechsle. Notre Gamay est à 100 degrés, notre Pinot noir est même à 110 degrés. Nous avons commencé nos Vendanges le 3 septembre pour le mousseux. On se lève tôt pour récolter une vendange fraîche. A mon avis, ce sera une année exceptionnelle».

Le Conseiller d’Etat genevois Robert Cramer Président de la fondation pour le Goût et pionnier de la Semaine du Goût était également présent à The Meal. Il constatait que la semaine du Goût se développait bien. Ce n’était plus seulement un évènement romand. C’était devenu un évènement national. La Semaine du Goût édite un magazine en trois langues: www.gout.ch. «Notre objectif est la redécouverte des produits de proximité, pour le respect des aliments et de leur préparation. Des aliments non industriels, qui sortent des champs tout proches. Nous militons également pour la défense de l’agriculture vivrière, de proximité, avec peu d’intrants et pas trop de produits chimiques». 

De fait, le canton de Genève bénéficie d’une marque GRTA (Genève Région Terre Avenir), qui lui est propre et qui va dans le sens qu’a désiré lui donner la Fondation pour le goût. «Genève et en particulier la conseillère administrative de la Ville de Genève Sandrine Salerno ont joué un rôle de pionnier pour la Semaine du Goût», précise encore Robert Cramer. «Citons encore une dernière réalisation qui va dans ce sens: la Maison de l’alimentation de la Ville de Genève, à la ferme de Budé».

A l’heure du discours, le Conseiller aux Etats relevait les mérites de la Semaine du Goût dans sa promotion de l’agriculture locale. «La Semaine du Goût, c’est le contraire du précuisiné et de l’industriel. On fait de la politique avec sa fourchette». L’agriculture avait occupé le centre de l’attention politique, grâce à deux initiatives votées le même week-end que The Meal: «pour des aliments équitables» et «pour la souveraineté alimentaire».

Pascal Claivaz

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

https://www.facebook.com/journallecafetier/

Total de votes: 6