Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

Les Voeux du Président de la SCRHG Laurent Terlinchamp

Genève

Si je voulais jouer les rabat-joie en cette fin d’année 2018, je pourrais vous dire que les temps sont durs, que l’économie est frileuse, que la concurrence est rude, que nos politiques qui ne cessent de légiférer nous étouffent, que l’époque a bien changé et que, décidément, plus rien n’est aussi facile qu’avant!

Au lieu de cela, je vous dirais d’abord que ceux qui se réjouissent de voir le verre à moitié plein -et j’en fais partie-, se portent toujours beaucoup mieux que ceux qui déplorent qu’il soit à moitié vide! Et ensuite, je vous dirais que je ne suis pas certain qu’il soit juste de tirer un bilan aussi sombre de la situation actuelle.

Certes, les temps ont changé, mais force est de constater que depuis toujours, rien n’a jamais été inamovible, et qu’en d’autres termes, de tous temps, les temps ont changé! C’est une lapalissade! Pour autant, aujourd’hui comme naguère, il y a une multitude de restaurateurs heureux dans leurs établissements, parce que leurs affaires sont florissantes. L’erreur serait de croire qu’ils doivent leur réussite à la chance ou au hasard! Or, rien n’arrive jamais par hasard et le succès n’est en général que le résultat du travail, de l’endurance, de l’inventivité, de l’optimisme et de l’adaptabilité!

La bonne nouvelle est donc qu’avec un peu d’aide et de volonté, chacun peut y arriver.

C’est ainsi le lieu de vous rappeler l’utilité d’être réunis au sein d’une association professionnelle. À Genève en particulier, – mais je gage qu’il en va de même dans toutes les autres sections cantonales de Gastrosuisse –, nous nous efforçons depuis de nombreuses années d’apporter sans cesse de l’aide à nos membres. Nous les informons de façon récurrente, nous répondons à leurs questions par téléphone, nous les recevons individuellement dans nos bureaux pour étudier leurs problèmes, nous les défendons devant les tribunaux de Prud’hommes et nous mettons en place des structures d’assistance temporaires, lorsque cela s’avère nécessaire.

Aussi, d’année en année, nous nous apercevons que ceux d’entre vous qui savent tirer profit de l’aide proposée, résistent parfaitement à l’évolution du temps, même lorsque les nouveautés législatives, politiques ou conjoncturelles ne semblent au premier abord, pas très engageantes.

En conséquence, soyez certains de vos compétences, soyez fiers du travail que vous accomplissez jour après jour, soyez remerciés de garder vivant ce métier merveilleux et souvenez-vous d’aller chercher de l’aide lorsque vous rencontrez une difficulté!

De mon côté, je vous accompagne de mes vœux sincères de bonheur, de santé et de prospérité, pour l’année qui s’annonce.

Laurent Terlinchamp

Voir aussi: https://www.facebook.com/journallecafetier/

https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

Total de votes: 68