Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET - Actions et nouveautés

Contrefaçon

Quand le business du vin rare sent le soufre
Au mois d’août, Rudy Kurniawan, un collectionneur de vin, s’est vu accordé dix ans de prison pour avoir contrefait des vins rares. Du jamais vu! L’affaire a fait grandi bruit outre-Atlantique. Une première affaire, en 2006, avait fait des vagues, quand William Koch avait payé 300 000 dollars pour quatre vins. Grand amateur de vins rares, ce dernier avait même dépensé plusieurs dizaines de milliers de dollars pour satisfaire sa passion. Sa route avait même croisé Rudy Kurniawan. Pour prouver que les vins de ses confrères collectionneurs étaient contrefaits, William Koch a dû batailler contre la loi du silence. Personne ne souhaitant prendre le risque de voir son bien être dévalué. Ces deux affaires ont porté un coup fatal au business d’anciens crus. Trop de contrefaçons ont refroidi les velléités des passionnés. 

B.P.

 

Total de votes: 348