Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Mohamed et Ali Nassereddine

Genève

«Le mezze est plus qu’un repas, c’est une forme d’esprit. La concrétisation du partage et de la convivialité.» Bienvenue au restaurant Al Dar, chez Mohamed Nassereddine, qui saura vous recevoir.

Pour Mohamed Nassereddine, tout à commencé en 2000 à son arrivée à Genève. Débarqué du Liban avec ses deux frères, il ouvre d’abord une épicerie orientale avec l’un des ses frères, Hussein, puis trouve une arcade et monte un snack dans le quartier de la Navigation.
Mais cela ne le satisfait pas vraiment. Il décide alors de se lancer en 2008, et crée son propre restaurant de spécialités libanaises, Al Dar, dans une ancienne cave à vin.  Il rénove entièrement le lieu, pour créer une ambiance et une déco digne des charmes de l’Orient: tables et chaises de bois de Damas marqueté d’incrustations de nacre, mur magistral sculpté, tapis, sans oublier la musique. Pourtant, rien ne destinait Mohamed à la restauration.
Il me l’explique tout de go: «J’ai d’abord été footballeur, la seule école hôtelière que j’ai fréquentée était celle de maman, qui m’a transmis tout son amour de la cuisine».
Mezzes chauds et froids, grillades, spécialités au poulet et à l’agneau, toutes les recettes lui sont transmises par sa mère; d’ailleurs, quand Mohamed et Ali, le neveu cuisinier, ont un petit doute sur une recette, ils appellent la maman, pour demander conseil et s’assurer qu’ils suivent bien la vraie recette libanaise d’origine…

Un concept simple et efficace
«Je souhaitais d’emblée un petit restaurant chaleureux, – nous avons 50 couverts – pas trop compliqué à gérer. Et puis j’adore le quartier des Eaux-Vives, toujours animé et très populaire» développe Mohamed.
Alors que ses frères Ahmed et Hussein se sont implantés sur la rive droite, avec le restaurant Les Saveurs du Liban, Mohamed développe son concept, qui a fonctionné dès le départ, car le bouche-à-oreille est allé très vite et le lieu a suscité l’engouement de la clientèle. Il travaille ainsi avec une équipe qui n’a pas changé depuis des années et son neveu Ali, qui, après des études de cuisine, a développé ses talents notamment au Qatar.

Une cuisine traditionnelle et goûteuse
Dans le restaurant de Mohamed, on se sent comme en famille. L’accueil est très chaleureux – ce qui n’est plus toujours le cas à Genève – et l’ambiance dépaysante. Mohamed le dit bien: «Plus ça marche et plus je me sens la responsabilité de satisfaire le client; je pense constamment à m’améliorer et je vois tout de suite si le client est content: il faut deux ans pour le fidéliser, et… deux secondes pour le perdre!»
La cuisine libanaise a l’avantage d’être mondialement connue: celle de Mohamed et Ali offre beaucoup de choix, des plats végétariens, des taboulés, de l’agneau, du poulet, du bœuf, les keftas du chef, des tartares (à commander à l’avance); un plat du jour de maman, et des vins libanais et français.
L’équipe de Mohamed fait également service-traiteur, et organise des repas pour mariages, anniversaire, événements festifs etc. A mentionner aussi l’excellent rapport qualité-prix de ces délicieuses spécialités!

Nathalie Brignoli

Renseignements:

Al Dar

4, rue de la Mairie -1207 Genève

Total de votes: 220