Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Hausse des salaires minimums dans l’hôtellerie-restauration

Hausse des salaires minimums dans l’hôtellerie-restauration dès le 1er avril 2018, respectivement dès le début de la saison estivale 2018

Les salaires minimums dans l’hôtellerie-restauration seront augmentés pour tenir compte de l’inflation 2017 à compter du 1er avril 2018, respectivement de la saison estivale 2018, à savoir de +0,5 %. Cette décision a été prise par le Tribunal d’arbitrage CCNT, le 19 mars 2018. 
Les augmentations concernent exclusivement les salaires minimums CCNT. Si les salaires effectifs payés aujourd’hui sont déjà supérieurs au nouveau salaire minimum, il n’est évidemment pas nécessaire de les adapter. En outre, les anciens salaires minimums restent en vigueur pour les contrats saisonniers limités à la fin de l’actuelle saison d’hiver.
Même si la situation conjoncturelle de la branche semble s’améliorer quelque peu après une longue traversée du désert, la situation économique de nombreux hôtels et restaurants reste critique. En outre, la rapidité de cette entrée en vigueur, au 1er avril 2018, resp. au début de la saison d’été 2018, est difficilement explicable et représente un important défi supplémentaire.
La décision arbitrale a été prise après que les parties contractuelles de la CCNT n’ont pas trouvé, en juin 2017, après plusieurs rondes de négociations menées annuellement, un accord sur une adaptation du salaire minimum conformément à l’art. 34 CCNT. Les syndicats ont alors intenté une action devant le Tribunal d’arbitrage pour qu’une augmentation de 2 % du salaire minimum soit appliquée déjà à partir du 1er janvier 2018. Ils ont également émis d’autres demandes. Les associations patronales ont demandé que la plainte des syndicats soit rejetée.

Les nouveaux salaires minimums sont:

• Cat. Ia (coll. sans apprentissage): CHF 3’435.- (+ 18.-)
• Cat. Ib (coll. sans apprentissage avec une formation Progresso): CHF 3’637.- (+ 19.-)
• Cat. II (coll. avec attestation féd. ou formation équivalente): CHF 3’737.- (+ 19.-)
• Cat. IIIa (coll. avec certificat féd. de capacité ou équivalent): CHF 4’141.- (+ 21.-)
• Cat. IIIb (coll. avec CFC et formation continue): CHF 4’243.- (+ 22.-)
• Cat. IV (coll. avec examen professionnel): CHF 4’849.- (+ 25.-)
• Stagiaires: CHF 2’190.- (+ 11.-)

Voir également: https://www.facebook.com/journallecafetier/

https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/
 

Total de votes: 154