Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Une première édition prometteuse

Vaud

Le premier Salon Divinum a attiré 15'200 visiteurs, du 5 au 10 avril passés, au Parc des Sports à Morges. Retours sur une édition bien préparée, qui a fait découvrir au public des domaines viticoles d’exception et des crus de tous horizons.

Nous avons fait le tour du Salon Divinum et de cette première édition ambitieuse, à la recherche de sa particularité. Pour ce nouveau salon des vins, les organisateurs avaient choisi comme hôte d’honneur la Sardaigne. Ses représentants étaient regroupés sur un espace de 100 m2. Les visiteurs auront eu tout loisir d’explorer les différents accords entre mets et vins lors d’un atelier spécifique alliant théorie et pratique.

Un salon concept
Divinum, c’est avant tout un concept marketing des plus travaillés où rien n’est laissé au hasard, de la structure des partenaires jusqu’au «Club», auquel à priori les esprits les plus critiques auraient pu être tentés de reprocher un manque d’authenticité. Avec sa promesse de satisfaire un large panel de visiteurs, cet écrin tout à fait étudié semblerait avoir séduit les exposants qui ont répondu à l’appel. Cela a valu à la structure de s’étendre d’un étage supplémentaire appelé «La Terrasse», un lieu principalement consacré à la thématique du mariage et aux produits du terroir. Le public, quant à lui, s’est déplacé nombreux. Il a pu déambuler avec aisance à l’intérieur des couloirs spacieux et dans un agencement de stands bien aérés des plus appréciables. Il a pu profiter des espaces restauration, sur place ou à l’emporter. Pour parfaire le tout, un programme d’activités diverses et variées pour les visiteurs de tous âges a également ponctué le salon.

Des motivations différenciées
Sous une tente chauffée de 3000 m2 organisée en différents espaces, pas moins de 127 exposants de Suisse et d’ailleurs étaient présents sur cette toute première édition de Divinum. Comme c’était prévisible avec le départ d’Arvinis vers une autre région, la majorité des exposants arrivaient de l’Arc lémanique et du canton de Vaud, suivis par le Valais, Genève, le Tessin, Berne et Fribourg, mais aussi en provenance de France et d’Italie. 
Les motivations étaient aussi diverses que les exposants. Pour les exploitants du Domaine du Vieux-Toit à Mont-sur-Rolle, il s’agissait avant tout de jouer le jeu. Quant à Stéphane Schmidt, qui représente la lignée multigénérationnelle de la Cave du Vallon à Lavigny, impossible de feindre l’authenticité de la passion du terroir. A noter également parmi les exposants de Suisse alémanique, la présence du seul et unique vigneron d’Appenzell: les caves Schmid Wetli SA de Berneck. Côté international, les importateurs fribourgeois de la société Dolce Vino ont fait découvrir aux amateurs les vins haut de gamme du Piémont. «Pour le grand plaisir des exposants», nous ont-ils confié. Ils ont en effet trouvé des merveilles comme le nectar magique des Vigne Vecchie, l’un des vins du top 5 italien.

Cette belle première édition de qualité promet au Salon Divinum un avenir brillant. Les dates de la prochaine édition seront dévoilées prochainement.

Sandy Métrailler
  salon.divinum.ch

Total de votes: 9