Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Franck Giovannini "Cuisinier de l'année"

Vaud

Le GaultMillau 2018 a fait de Franck Giovannini son cuisinier de l’année. Le Chef de l’Hôtel de Ville de Crissier occupe la première place du podium, à côté de Virginie Basselot de la Réserve à Genève, qui a été élue «Cuisinière de l’année». 

Le GaultMillau 2018 Edition romande vient de sortir. Il recèle les 380 meilleurs restaurants et les 100 meilleurs vignerons. Son grand-frère le GaultMillau 2018 est fort de plus de 800 restaurants, avec 85 adresses qui font cette année leur entrée dans le guide jaune. Et enfin, le GaultMillau se profile également online, sous www.gaultmillau.ch.

En Suisse romande, Franck Giovannini a mis les bouchées doubles afin de poursuivre sur la voie du succès. Aussi le GaultMillau 2018 l’a-t-il nommé «Cuisinier de l’année». La formule Giovannini est d’ailleurs dans l’air du temps en Suisse romande: de plus en plus de produits de proximité et des menus jalonnés de plats végétariens de haute volée. Il prend la succession de Frédy Girardet, de Philippe Rochat et Benoît Violier, tous chefs de cette maison magique qu’est l’Hôtel de Ville de Crissier et tous Cuisiniers de l’année. «Il y a un an nous lui avions attribué 19 points, soit la note suprême et assurément nous avions fait le bon choix», affirme Urs Heller rédacteur en chef du GaultMillau. Franck Giovannini mène son exceptionnelle brigade de 22 cuisiniers, alors que Brigitte Violier est «la patronne» et tous deux accomplissent leur tâche avec brio.

Virginie Basselot 
Le GaultMillau décerne rarement le titre de «Cuisinière de l’année», car peu de femmes tutoient les sommets. Virginie Basselot a repris en main les restaurants de La Réserve aux portes de Genève, avec un talent qui lui vaut une triple présence dans le GaultMillau. Son bar et son cabillaud sont devenus des plats phares du Loti, son restaurant signature. En France c’est une star, car elle est l’une des deux seules cuisinières qui ont obtenu le titre de Meilleur ouvrier de France (MOF)

Ceux qui montent
Parmi les chefs montants, citons Sven Wassmer de Vals (GR), Franck Reynaud (Crans,VS) et Simon Apothéloz (Worb, BE). Franck Reynaud et Sven Wassmer obtiennent leur dix-huitième point. Simon Apothéloz obtient son dix-septième point. 

Mais il y a également un «Pâtisser de l’année» avec Julien Duvernay du restaurant Stucki à Bâle, qui est le premier à recevoir cette récompense pour son travail qui éblouit autant les hôtes du restaurant que sa cheffe Tanja Grandits. Enfin selon les experts de GaultMillau, les amateurs de grande gastronomie devraient retenir trois nouveaux noms sur la carte de la Suisse gourmande: Markus Burkhard (15/20, Jakob à Rapperswil), Florian Carrard (14/20, Valrose Rougemont VD) et Domenico Ruberto (14/20 Splendide Royal, Lugano TI). Tous les trois sont les «Découvertes de l’année». Quant à Francesco Benvenuto (Igniv Bad Ragaz SG), le GaultMillau l’a établi «Sommelier de l’année».

Enfin, le GaultMillau a tenu à valoriser le monde de la grande hôtellerie. Le Kulm à Saint-Moritz obtient le prix de l’«Hôtel de l’année». Et c’est le Zürichois Alex Furrer, à la tête de The Setai à Miami South Beach, adresse mythique, qui obtient le titre de «Star à l’étranger». 

Pascal Claivaz

Voir aussi: https://www.facebook.com/journallecafetier/

https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

Total de votes: 26