Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Soif de bières artisanales

Les deux dernières décennies ont vu proliférer sur le marché un nombre considérable de bières artisanales, de provenances les plus inattendues. Panorama non exhaustif d’une quête d’inédit.

Les artisans du XXIe siècle
Le marché économique européen tendu et la situation de l’emploi compliquée qui s’est installée ces dernières années ont poussé les travailleurs actifs ou non à des questionnements existentiels. La question principale que se posent les individus en transition professionnelle consiste à savoir dans quel créneau s’engager pour s’assurer une certaine stabilité financière. Nombreux sont ceux qui ont opté pour les aides à l’entrepreneuriat fournies par le système. Arrivés par cette filière ou d’un parcours habituel, ou juste «tombés dedans» par conviction, ils sont brasseurs indépendants, patrons de pubs, importateurs de bières spéciales, et ils adorent cela!

D’ici et d’ailleurs
La bière belge a été l’une des premières à s’être forgé une place de choix à la carte des pubs et des restaurants. Pour exemple, Christophe Pirnay représente à Genève les bières belges Leopold pour le marché suisse. Ce jovial jeune chef d’entreprise est heureux de partager sa passion du paysage brassicole belge et fier de présenter des produits inédits comme une surprenante bière aigre, qu’on découvre lors d’évènements festifs ou de dégustations créées sur mesure.

A Saignelégier (JU), Jérôme Rebetez s’est essayé à la bière lors de ses études d’œnologie. La Bière des Franches-Montagnes est déclinée en 4 variations (blanche, blonde, ambrée et brune). Toutefois, ces passionnés aiment innover au gré de leurs envies, par exemple avec leur Highway to Helles qui change de robe comme de chemise! L’Abbaye de Saint Bon-Chien, une bière élevée 12 mois en fûts de chêne, vient d'être reconnue par le prestigieux New York Times comme «l'une des meilleures bières du monde».

A Grens (VD), Yan Vondra est spécialisé dans l’importation de bières tchèques, dont deux brassées à Prague, la Matuška et la Two Tales (créée par un Canadien né en Tchéquie et un Américain «pur malt»). Son assortiment comprend aussi des fournitures et des équipements spécialisés pour les brasseurs. 

A la Brasserie des Tours à Carouge est née La Carougeoise, une belle blonde brassée avec du malt d'orge du Canton parfumée au houblon floréal. Elle est fraîche, douce au goût malté. La marque BdT propose également d’autres bières, ainsi que des visites des installations au sous-sol. La qualité du rendu est à l’image de la passion et de l’attention que l’équipe prête au processus de fabrication. Avec un avantage et pas des moindres, celui de tester les goûts de ses consommateurs en temps réel lors de dégustations individuelles ou collectives, ou simplement lors d’une discussion au coin du bar. A noter le fait que les bouteilles sont consignées «à l’ancienne» évitant les déchets inutiles.
On s’accordera à dire que la bière se boit à toute occasion. Si elle a conservé sa place désaltérante en fin d’après-midi, récompense «bien méritée» après une journée de dur labeur, la bière s’invite également au repas, accompagnant remarquablement un burger, un mignon de porc en sauce, entre autres poissons et volailles.

Sandy Métrailler

Total de votes: 323