Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Le thé vert, une boisson qui vous veut du bien

Le camelia (camellia japonica), est un arbuste dont la fleur a connu son heure de gloire grâce à Joséphine de Beauharnais, 1ère épouse de Napoléon 1er, et surtout au roman d’Alexandre Dumas, La Dame aux Camélias, qui raconte les amours contrariées d’un jeune bourgeois parisien et de la belle Marguerite Gauthier, demi mondaine  tuberculeuse. Verdi l’a rendu mondialement célèbre en convertissant l’adaptation théâtrale d’un de ses contemporains en un immortel opéra, La Traviata.

On sait moins qu’un arbuste chinois très proche, le camellia sinensis, n’est autre que le théier, dont les feuilles infusées constituent – n’en déplaise à certains fabricants de sodas…– la boisson la plus consommée au monde après l’eau.
Tous les thés sont issus du même arbuste. Un thé vert est un thé dont l'oxydation naturelle est stoppée après la cueillette, ce qui maximise la concentration de L-théanine, avec un taux de caféine inférieur au thé noire. Les terroirs et modes de culture permettent d'obtenir des thés verts très différents. Les thés verts les plus prestigieux comme le gyokuro (Japon) ou le long jing (Zhejiang, Chine) peuvent atteindre des prix importants. Le gunpowder est le thé de base du thé à la menthe.
Après la cueillette, les feuilles du théier  sont roulées, puis on les chauffe pour neutraliser l'enzyme responsable de l'oxydation, avant de les chauffer, soit dans des bassines de cuivre selon la méthode chinoise, ou en passant les feuilles à travers des jets de vapeur, à la façon japonaise. 

Des vertus pour la santé
Le thé vert représente 18% de la consommation de thé mondiale, et voit sa cote grimper, notamment en raison de nombreuses vertus thérapeutiques avérées ou supposées, entre autres, contre le cancer, les ennuis cardiovasculaires, le contrôle glycémique, le cholestérol et l’hypertension. 
Bien des régions du monde se sont mises à produire du thé vert, selon la méthode chinoise (Gunpowder ou Chun Mee): Ceylan, Viêt Nam. Le thé vert de Thaïlande date de 1988, à l’initiative de la famille royale. Ce thé d’excellente qualité se développe le long de la frontière de la Birmanie et du Laos, région connue sous le nom de triangle d'or. On trouve également des plantations  à la Réunion et à l'île Maurice, aux Açores, à Madère et en Nouvelle Zélande.
Le thé vert est délicieux, à condition de le préparer selon les règles de l’art : choisir des feuilles et non des sachets, utiliser une eau et une théière de qualité (en fonte ou en terre cuite), aromatiser avec du  miel ou du sirop d’érable. 

Trois tasses de thé vert par jour aident à garder la ligne. Grâce, en outre, à un ingrédient actif, l’EGCG, qui augmente sa vitesse d’action, le thé vert a la réputation de brûler les graisses et d’accélérer ainsi la perte de poids, tout en maintenant une énergie stable.
Ce puissant antioxydant s’attaque aux radicaux libres, liés à de nombreuses maladies chroniques comme le diabète, l’arthrite ou le cancer. Boire du thé vert prévient les problèmes de peau, les dommages cutanés et les rides. Il aide également à réduire le taux de cholestérol et l’hypertension.

JF Ulysse

Total de votes: 154