Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Aigle: Musée de la vigne et du vin

Le Musée de la Vigne et du Vin installé dans le château d’Aigle a attiré 18’000 visiteurs en 2016. Il offre l’une des meilleures qualités muséographiques de Suisse.

Classé au «TopTen» des châteaux suisses pour la qualité de sa muséographie, les collections du Musée du Vin et de la Vigne, depuis la «révolution » de 2010, sont réparties en cinq thèmes majeurs dans le but d’offrir de multiples expériences de visite et de varier les points de vue: nature et paysage, science, biologie et environnement, l’humour et les Fêtes et enfin, l’étiquette visage du vin. 

Les quatre premiers thèmes constituent les quatre expositions inaugurées à conclusion de la première étape du projet, celle de la modernisation de 2010. Ces thèmes sont spécifiques et s’inscrivent dans un territoire donné, «le triangle du Chasselas», délimité par les villes de Genève, de Bienne et de Sierre. Pour Nicolas Isoz, directeur-conservateur du Musée, il s’agissait de «se positionner sur quelque chose de différent, plus ludique». Exit l’histoire de la vigne et du vin, considérée comme «banale» au regard de ce qui existe dans d’autres musées voisins.  
Nature et paysage 
Grâce à des images aériennes spectaculaires, cette exposition – la première des quatre – rend hommage à celles et ceux qui, au cours des siècles, ont façonné les terres vaudoises et en particulier les vignobles en terrasse qui caractérisent son paysage, un patrimoine reconnu aujourd’hui comme un des trésors du patrimoine mondial de l’humanité.
Vive l’environnement!
La vigne n’est pas que tradition. Elle est aussi  innovation et connaissance approfondie de la nature. La deuxième exposition fait découvrir, par des laboratoires interactifs, comment le vigneron cultive la vigne aujourd’hui et comment il façonne son vin. C’est aussi l’occasion pour le visiteur d’exercer ses sens, d’apprendre à déguster le vin et à reconnaître ses arômes. 
Histoires drôles 
La troisième exposition offre une rencontre avec des artistes de tous les temps à  l’humour acéré: d’Honoré Daumier, dont les caricatures constituent un des fonds intéressants du musée, à Gilles et Urfer, filmés en pleine représentation, en passant par François  Silvant, filmé lors de la Fête de la Vigneronne. 
Belles fêtes, beaux costumes 
Quatrième étape du parcours de visite: une exposition-spectacle dédiée à la célébration du vin, à la Fête et aux Fêtes. Le spectacle est un point fort de la visite: il met en scène deux évènements à la fois festifs et très  différents: la Fête des Vignerons de 1999, une fête du travail, et un Ressat de la Confrérie du Guillon à Chillon, une fête bachique par excellence.
Les visages du vin
Sous-titrée «L’étiquette en folie», cette section propose par le truchement de peintures, de dessins et de gravures, un échantillon de 1’200 étiquettes de collection sur les 300’000 que compte le Musée et acquises en partie en 
2004 du Musée International de l’Etiquette. Réparties par thèmes, elles illustrent châteaux, politique, BD, scènes paillardes, artistes et paysages du monde. Sans oublier l’incontournable Fête des Vignerons et des étiquettes historiques. Avec en point d’orgue, les étiquettes d’un des vins les plus connu du pays: l’Aigle les Murailles. 

De plus pour les «accros», deux bornes interactives permettent aux visiteurs de se plonger dans la collection du musée grâce à une base de données spécifiquement conçue à cet effet. 

Au programme de ces prochains mois, une exposition temporaire consacrée aux artistes qui ont illustré le vin. Organisée en lien avec une collection acquise récemment, elle est proposée au public à partir du 8 mai jusqu’en février 2018. 

Lionel Marquis

Total de votes: 61