Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Chaleureux salon Arvinis

Du 2 au 7 avril, Morges sera la capitale des vins du monde. Un rendez-vous dont le succès grandit chaque année. A l’honneur de cette édition: les vins français de Bergerac.

La Halle CFF de Morges sera le point de rencontre des amateurs de vins. Plus de 20 000 visiteurs sont en effet attendus au salon Arvinis pour déguster près de 2 500 vins de tous les continents. Les vins français de Bergerac seront mis en lumière lors de cette édition, succédant ainsi aux vins du Liban, hôtes d’honneur très appréciés en 2013. 
L’intérêt pour les vins du monde et pour ce salon ne se dément pas avec les années. L’édition 2013 avait notamment enregistré un samedi record avec 6 000 personnes en une seule journée. Les visiteurs viennent habituellement de toute la région lémanique, principalement de Vaud et Genève, mais également du Valais, de Neuchâtel et de France voisine. Côté exposants, les habitudes sont bien prises. «Depuis le temps, certains d’entre eux se sentent dans la halle comme à la maison», remarque Philippe Fehlmannn, président d’Arvinis. 
Aujourd’hui, la halle CFF est utilisée au maximum de sa capacité. «Tout le monde aimerait un salon le plus grand possible, il nous est cependant impossible de déménager ». C’est pour Philippe Fehlmann un mal pour un bien: «avec sa capacité limitée, en termes d’exposants et de visiteurs, le salon reste ainsi chaleureux et convivial».

Un salon tout public
Depuis cinq ou six ans, Philippe Fehlmann constate avec plaisir une fréquentation accrue des visiteuses et un engouement grandissant des nouvelles générations. «Les jeunes sont de plus en plus intéressés par le vin». Contrairement aux idées reçues, ils sont tout aussi raisonnables que les aînés. «Nous n’avons jamais eu un seul problème pour fermer la halle, le soir, se réjouit-il, cela atteste du standing du salon». Un prestige qu’entretiendra à coup sûr cette 19e édition. Comme les précédentes, elle aura sa «treille Arvinis», fabriquée à partir des cépages originaux de tous les exposants, dont les vins de Bergerac. Cette tradition apporte une originalité et une fierté supplémentaires au salon morgien. 
L’édition 2014 promet quelques conférences hautement culinaires, autour de la truffe suisse et les tartares de René Muller, chef du restaurant du Club nautique de Morges. La journaliste Ellen Wallace évoquera les vins rouges suisses, dans une intervention en anglais. 
Avant l’inauguration, Philippe Fehlmann ne formule qu’un seul souhait valable pour cette édition et les suivantes: «que le salon conserve toujours son esprit, avec toujours autant de visiteurs».

Arnold Kohler

Photo: © DR

Total de votes: 305