Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Les Vins valaisans: une très bonne image

Canton viticole par excellence, comment le Valais s’y prend-il pour écouler ses nectars? Nous avons posé la question au directeur de l’Interprofession de la vigne et du vin Gérard-Philippe Mabillard. Interview.

Le Valais a-t-il besoin de beaucoup exporter ses vins ou bien son marché intérieur lui suffit-il?

D’une part, le Valais constitue une destination œnotouristique très importante. On le voit notamment grâce aux nombreux visiteurs durant l’année, soit à travers les diverses manifestations organisées à travers tout le canton ou par les visites dans les caves. Il y a une réelle volonté de développer l’oenotourisme en Valais. D’autre part, les Vins du Valais voyagent beaucoup en Suisse et à l’étranger. Dans les deux cas, oenotourisme et voyage, notre rôle, en terme de promotion, est de donner envie aux gens de découvrir nos vins. Comment? En contribuant à insuffler une nouvelle désirabilité aux Vins du Valais et en revisitant leurs codes avec modernité, dans l’air du temps. Autrement dit «think outside the box», soit penser différemment, sortir des chemins balisés. Nous avons à cœur de rencontrer les gens en leur permettant de découvrir nos vins de façon originale.
 
Les Suisses alémaniques manquent-ils de patriotisme? Achètent-ils trop de vins italiens, français, allemands ou autres et pas assez de vins valaisans, vaudois, genevois ou neuchâtelois, eux qui sont le principal marché d’exportation des Romands?

Êtes-vous au courant que les 6 régions viti-vinicoles suisses (Tessin, Vaud, Genève, Neuchâtel et la région des 3 Lacs, Suisse Alémanique et Valais) se retrouvent une fois par mois au sein de Swiss Wine Promotion? Que ces 6 régions travaillent activement et dans une parfaite entente sur des projets dans le but de donner envie aux Suisses de faire connaissance avec leurs vins, notamment à travers la Semaine des Vins Suisses? Il y a beaucoup de travail à réaliser et c’est passionnant !

A propos d’image: les clients potentiels viennent-ils facilement aux «Events» organisés tout au long de l’année en Valais (depuis le Rallye des 5 sens jusqu’aux Caves ouvertes de Vétroz, en passant par Vinea)? 

Les différentes manifestations viti-vinicoles organisées tout au long de l’année par des groupements de vignerons-encaveurs très dynamiques, ainsi que Les Caves Ouvertes qui ont lieu chaque année durant le week-end de l’Ascension, représentent un réel et inestimable privilège pour les visiteurs qui peuvent déguster, acheter en direct, mettre un visage sur celles et ceux qui élèvent leurs vins. La présence des propriétaires, la possibilité d’accéder à l’environnement dans lequel sont cultivés, puis élevés ces vins sont très appréciés. Année après année, nous constatons de nouveaux visiteurs en provenance de toutes les régions de Suisse et aussi une clientèle jeune, attentive et intéressée par le vin qui se déplace au gré de ces événements.

Quelle image ont les vins du Valais à l’heure actuelle? Quels sont les problèmes principaux que vous rencontrez actuellement, en rapport avec l’image des Vins valaisans?

Pourquoi parler de problèmes en rapport avec l’image? Nous sommes en 2017! De nombreux vins du Valais remportent des distinctions prestigieuses en Suisse et à l’étranger. Ils sont référencés dans des guides de notoriété mondiale et des pages entières leur sont consacrées dans des journaux et magazines de renommée internationale. A travers des valeurs liées à la Diversité, la Responsabilité  et la Proximité, les Vins du Valais, constituent plus que jamais une expérience unique et passionnante. 

Pascal Claivaz

Total de votes: 71