Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Gastronomia 2012

Le nouveau concept de Gastronomia, le salon professionnel de l’hôtellerie et de la restauration biennal est 100 % ­­­­romand, lancé par son ex-directrice Laurence Aus des Au-Droz, en 2011, a séduit. Un an avant cette édition, ils étaient déjà vingt-cinq exposants à s’être inscrit. Aujourd’hui, à quelques jours de l’ouverture, ils seront cent cinquante à se partager les 11’000 m2 – une augmentation de 40 % de la surface – du salon.

NOUVEAUTES
Les nouveautés du salon 2012 donneront aux exposants le choix entre trois espaces: Premium – réservé à cinquante d’entre eux – avec des stands de très grande qualité, dans un univers raffiné et élégant où l’essentiel sera de «garantir une notion sélective et un espace réseau pour exposants», sorte de Forum dédié à quatre thématiques développées dans des débats de 45 minutes. Gastronomia met à disposition des invités Premium son Lounge. Le second espace, Classic, est prêt pour accueillir cent exposants. Ceux-ci sont regroupés autour de l’Arène, accueillant concours, démonstrations, master classes et présentations diverses. La halle Classic est le cœur du salon. C’est là que sera installée la plateforme Point de rencontre, destinée au réseautage et où tous les visiteurs peuvent favoriser les échanges et créer des contacts. Toutefois, le concept des trois piliers d’origine est conservé: exposants venus pour faire des affaires; des espaces de rencontre favorisant les rencontres, et enfin des animations de qualité. Le tout sur deux étages. Ce dernier est destiné à offrir de grands choix de produits et de services. 

Chaque jour, Gastronomia propose des débats au cœur de l’actualité. En effet, le but est de développer des thèmes essentiels pour les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

De plus, l’édition 2012 s’enorgueillit d’accueillir deux hôtes d’honneur: le « Well Made Italy», dans la catégorie hôtellerie, dans la halle Premium ; et le Danemark, pays de la nourriture bio – et du design –, hôte d’honneur restauration en halle Classic, où 120 m2 lui sont dévolus. Pour la petite histoire, ce petit pays abrite René Redzepi, et son restaurant Noma, considéré à deux reprises, par le magazine Restaurant, comme le meilleur établissement du monde.

PROGRAMMES
­Les organisateurs n’ont pas oublié d’insérer dans ce programme déjà bien étoffé, des animations, dont deux sont des premières: 

Du 4 au 7 octobre: 1er concours inter-cantonal romand des apprentis de cuisine et service. Il se déroulera sur l’Arène 1. C’est l’ancien concours des apprentis de cuisine, reconceptualisé et rebaptisé. 
Utilisant des produits du terroir, le concours se veut axé sur le travail d’équipe et valoriser la collaboration entre cuisine et service. 
Organisé par Hôtel & Gastro Union, cet événement sera présidé par Benoît Violier, Chef du Restaurant de l’Hôtel de Ville, de Crissier.

Lundi 5 novembre, dés 14 heures: 1er championnat suisse des cocktails sans alcool (mocktails) mis sur pied par la Swiss Barkeeper Union. Ce jour-là, dix professionnels, dix aspirants et dix passionnés s’affronteront. Le vainqueur sera celui qui aura su séduire le jury par son habileté, l’originalité et le goût de sa composition. 

Mardi 6 novembre, dès 14 heures: 3e championnat suisse des écaillers. Le créateur de ce concours, Marcel Lesoille, est champion du monde d’ouverture d’huîtres creuses. L’objectif de cette initiative est de développer et promouvoir ce métier en Suisse. Une dizaine de concurrents s’affronteront ce jour-là, sur l’Arène 2. Le vainqueur sera sélectionné pour participer à la Coupe du Monde, organisée par Jack Kohler, propriétaire du restaurant Les Trois Suisses à Salavaux (VD) et Michel Jaunin de la société l’Iceberg Citronné. A l’issue du concours, les plateaux de fruits de mer réalisés seront vendus et la somme ainsi récoltée remise à une œuvre caritative. A noter que des dégustations prestigieuses sont également au programme. Organisées par Dominique Fornage, fondateur de l’école Nobilis du Vin, elles accueilleront Daniel Dufaux, président des œnologues suisses pour animer des débats et des discussions afin d’encourager l’échange entre sommeliers et œnologues.

Mais que serait Gastronomia sans la formation? Gastronomia souhaite encourager les jeunes à découvrir les métiers de la gastronomie et de l’hôtellerie. A cette fin, un partenariat a été créé avec le Salon des Métiers et de la Formation qui se déroulera du 2 au 7 octobre à Expo Beaulieu Lausanne. Aussi, les intéressés pourront-ils se rendre sur le stand «Accueil & Saveurs» du salon où ils trouveront des informations ainsi que la possibilité de s’inscrire pour recevoir des invitations à Gastronomia et bénéficier ainsi d’une visite guidée.

Lionel Marquis

Village VIP.© MCH Group AG (MCH Group)
Forum 2010 avec F. Haenni Président GastroVaud.© MCH Group AG (MCH Group)
I. et E. Krebs - dédicace du livre Héritage. © MCH Group AG (MCH Group)
Total de votes: 363