Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET - Actions et nouveautés

Au salon Igeho, le respect de l’environnement est durable

Lionel Marquis

Devant le succès remporté par l’initiative «EcoCircle» lors de l’édition 2013, Igeho a décidé de poursuivre cette année encore la sensibilisation à l’éco-responsabilité des exposants.

Igeho veut poursuivre la campagne de sensibilisation au développement durable entamée lors de l’édition de 2013 avec la création de l’éco-point vert, destiné à permettre aux visiteurs de distinguer les bons élèves en matière de protection de l’environnement. Mais pas seulement. Il symbolise un engagement durable qui va bien au-delà des cinq jours du salon Igeho. L’éco-point vert signale l’entreprise dans le répertoire des exposants, dans le plan des halles Igeho et sur le stand, permettant ainsi au visiteur de repérer les bons et les moins bons élèves en la matière. Chaque entreprise étant bien évidemment responsable de la crédibilité de son engagement à travers plusieurs démarches qui sont à mettre en ligne sur le site d’Igeho (www.igeho24.ch) comme la déclaration sur le développement durable; un texte de 500 caractères, accessible aussi bien aux francophones qu’aux germanophones; l’identification de l’entreprise par le désormais fameux éco-point vert Igeho ou l’inscription dans le répertoire du développement durable EcoCircle. Les prétendants doivent également préparer un communiqué de presse sur le thème du développement durable et faire imprimer une plaque ronde en Forex sur laquelle est apposé l’éco-point pour le stand valable également dans le concept de construction du stand. Enfin, pour montrer que cette démarche n’est pas pure communication, Igeho, par le truchement de son éco-point vert soutient l’Aide suisse aux Montagnards pour des projets durables et novateurs dans les régions de montagne en Suisse. L’organisation veut améliorer la qualité de vie de la population de montagne et sauvegarder ces régions dans les domaines vitaux et économiques. Sur la contribution demandée, 590 francs, 300 sont reversés, dans la mesure du possible, à des projets ayant un rapport direct avec l’hôtellerie et la gastronomie. 
Incitation positive
Nombreuses sont les entreprises qui présentent cette année des nouveautés ayant pour souci majeur le respect de l’environnement. Dans des domaines aussi variés que les sanitaires (Geberit) ou le lavage des mains (Smixin), le traitement de l’eau avec BWT; une entreprise qui s’est donné pour «mission et responsabilité d’appliquer des technologies ménageant l’eau et l’environnement, et d’axer sur la durabilité la gestion internationale des relations avec les clients, le personnel, les partenaires commerciaux, la société en général ainsi que des impératifs écologiques». Les machines à café Rex-Royal ou Brita avec son Sodamaster 30, des fontaines à eau qui, selon la description du produit «permettent de simplifier votre logistique tout en améliorant votre impact sur l’environnement en évitant le transport, le stockage et le recyclage de bouteilles d’eau minérale.» Sans oublier Saviva, la société de Regensdorf, du groupe Migros, qui allie produits de première qualité et des services attrayants pour les besoins dans le commerce en gros du secteur gastronomique. Il faut également mentionner la société Fors et son nouveau combiné réfrigérateur-congélateur «sans HFC non nocif pour l’environnement, la consommation d’énergie de l’appareil est sensiblement réduite et la rentabilité de l’appareil est plus intéressante.»

Total de votes: 203