Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET - Actions et nouveautés

Dominique Dresel: «Igeho ne vit que par la dimension humaine»

Propos recueillis par Nathalie Brignoli

La directrice d’Igeho, Dominique Dresel, nous explique le défi passionnant que l’organisation de ce salon a représenté pour elle. Interview.

Vous êtes la directrice du salon Igeho. Quel challenge cela représente-t-il pour vous?
Depuis juin 2014, je m’attelle à la préparation du salon Igeho, avec toute mon équipe, qui dispose d’une grande expérience. C’est un défi passionnant que de se confronter au quotidien aux nouveautés de tous les exposants, de découvrir leurs produits et de rencontrer des gens très différents. Cela demande beaucoup de flair et d’aptitudes, car il s’agit d’un long parcours, jusqu’à ce que chaque rouage s’imbrique dans l’autre et que les portes du salon puissent ouvrir. J’estime avoir bien réalisé mon travail lorsqu’à la fin les exposants et les visiteurs rentrent chez eux satisfaits et disent: «C’était un magnifique salon Igeho».

A quels défis et difficultés vous êtes-vous confrontée au niveau de l‘organisation?Quel a été votre objectif?
L’évènement ne vit que par les gens qui y participent, par la dimension humaine, les contacts personnels et le networking. C’est justement parce que nous sommes à l’ère des interconnexions digitales que le salon conserve un fort impact marketing, comme Content and community plattform. Les gens chérissent les rencontres, l’échange de leurs expériences, entre hôtes et entrepreneurs à succès. Et nous tenons à correspondre aux  souhaits et désirs spécifiques de nos visiteurs. Cette année, avec Igeho Campus, la nouvelle plate-forme de rencontres, nous disposons d’une réelle valeur ajoutée, pour venir visiter le salon.

Igeho fête en 2015 son 50e anniversaire. Comment sera célébrée cette édition spéciale? Quelles sont les grandes nouveautés?
Nous avons déjà fêté le 50e anniversaire d’Igeho  avec nos exposants les plus fidèles, qui nous suivent depuis 1965. Dans le cadre de ce Jubilé, nous devrions remettre un diplôme et trinquer au travail fructueux que nous avons réalisé ensemble! En effet, nous ne pouvons réaliser un salon réussi que grâce à nos exposants. Nous récompensons la participation de nos partenaires, en nous reposant à la fois sur des concepts qui ont fait leurs preuves, mais aussi en nous ouvrant aux nouveautés: au final, le salon Igeho doit rester attractif autant pour les exposants que pour les associations et les visiteurs professionnels. Nous sommes persuadés que le lancement du Campus Igeho remportera un grand succès, car il s’agit d’un lieu de rencontres pour tous les acteurs de la branche. Il y aura, au quotidien, de nombreux débats et des discussions passionnantes avec des experts, ainsi les visiteurs pourront se rencontrer dans une ambiance détendue et nouer de nouveaux contacts. Nous traiterons au Campus Igeho tous les thèmes importants concernant l’hôtellerie, la gastronomie, le take-away and care, grâce au soutien amical des associations Hôtel & Gastro union, hotelleriesuisse, GastroSuisse, et l’Association suisse pour la restauration hospitalière et collective (SVG).

Le Restaurant CH, le concept de gastronomie temporaire, trouve à nouveau sa place cette année. Est-ce important pour vous d’encourager les étudiants et apprentis à mettre à profit leurs aptitudes et connaissances?
La relève et les jeunes représentent notre avenir et conditionnent les perspectives futures de la branche. C’est pourquoi il nous tient à cœur de les encourager. Avec l’Ecole hôtelière du parc Belvoir nous avons trouvé un partenaire idéal qui traduit notre vision dans la réalité. Ce qui est important, au niveau du restaurant CH, c’est que les étudiants développent des idées originales en matière de décoration, de mise en place, comme pour les menus et boissons. Ils gèrent le restaurant CH de manière indépendante, même s’ils sont soutenus bien évidemment par Dominique Nussbaumer, professeur en Projektmanagement et directeur du service traiteur, ainsi que d’autres personnes de la branche de l’Ecole hôtelière du parc Belvoir.

Total de votes: 227