Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Le SHIF fait son entrée

Lionel Marquis

Le 27 novembre 2014, Le Swiss Hospitality Investment Forum a été lancé. C’est le résultat d’une réflexion menée conjointement par hotelleriesuisse, la Société suisse de crédit hôtelier et l’Ecole hôtelière de Lausanne. Désormais, la plate-forme d’échange de savoirs et de contacts aura lieu tous les deux ans, parallèlement à Igeho à Bâle.

La Suisse connaît une longue tradition touristique. Toutefois, la concurrence est vive et le secteur hôtelier doit relever des défis de taille pour assurer sa compétitivité. L’organe responsable du Swiss Hospitality Investment Forums veut thématiser ces défis et créer aussi, par le biais du forum, une plate-forme permettant aux investisseurs, propriétaires et exploitants d’hôtels de s’informer et de nouer les premières relations commerciales. Malgré de visibles efforts de modernisation et d’adaptation aux nouvelles tendances du tourisme par la création d’espace dédiés au bien-être (spas et wellness) l’hôtellerie suisse manque encore un peu de dynamisme, le marché suisse de l’immobilier hôtelier étant très fragmenté. Toutefois, de gros efforts de rattrapage doivent être entrepris dans le domaine des petits et moyens hôtels (PMH), en dépit des moyens financiers investis dans l’hôtellerie de luxe durant les dernières années. A cela s’ajoute la difficulté liée à l’absence fréquente d’offres structurées et à l’aggravation du problème de la relève à l’avenir. Pour amener celle-ci à un niveau supérieur, qui assurerait son avenir, l’industrie hôtelière suisse a besoin d’investissements sur le long terme dans le secteur de l’hébergement. Le savoir-faire, les contacts, la confiance et naturellement l’argent sont nécessaires pour assurer à l’avenir la prospérité de l’hôtellerie suisse. Car les projets ne manquent pas. 
L’offre et la demande 
Considérée comme un pays sûr pour les investisseurs et un marché attrayant pour les capitaux nationaux et internationaux, des idées innovantes et des projets prometteurs sont donc disponibles, la Suisse faisant partie des trois destinations touristiques les plus attrayantes dans le monde. En plus des hôtels d’affaires à Zurich et à Genève, il existe plusieurs objets d’investissement intéressants. Cependant, le problème est de trouver des propriétaires d’hôtels, des exploitants de chaînes d’hôtels et d’établissements gastronomiques, des directeurs d’hôpitaux et de maisons de retraite, des représentants de marques, des entrepreneurs du bâtiment, des architectes et concepteurs, ainsi que des banques et investisseurs privés, prêts à s’investir dans cette branche. Par ailleurs, il s’agit aussi de savoir comment et où les recruter. 
Echange et réseautage
C’est pour répondre à ces questions cruciales que le premier Swiss Hospitality Investment Forum se déroulera du 24 au 25 novembre 2015 au Congress Center de Bâle. La journée du 24 novembre sera sur le thème de l’hôtellerie; celle du lendemain sur celui des soins. Des conférenciers renommés, d’intéressantes tables rondes et des exemples concrets tirés de la pratique offrent à qui le souhaite la base permettant de susciter de nouvelles idées. La manifestation est axée sur des thèmes tels que l’exploitation et la gestion hôtelière, les investissements et transactions, les concepts de financement, la Suisse, vue par les chaînes hôtelières ou l’initiative sur les résidences secondaires. Les pauses, le cocktail avec speed dating ainsi que le dîner seront de bonnes occasions pour le réseautage personnel. A partir de 19 h, le 24 novembre, sera donné au Volkshaus de Bâle, un dîner avec remise du prix «Special Award» pour le développement d’un projet exceptionnel, ou une invention dans le secteur hôtelier, – voire être pionnier dans un développement ou encore avoir rendu d’importants services sur le plan régional –, dans la cadre de la manifestation «Hôtelier de l’année» qui distingue un directeur selon les critères suivants: 
– Performance directoriale durable;
– Rentabilité;
– Un hôtel qui porte clairement sa signature;
– Innovation ou orientation innovante;
– Originalité;
– Aptitude à prendre des risques;
– Une image positive dans la branche;
– Au contact de la clientèle.

Total de votes: 223