Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

Stefan Mägli: «Le Gin 27 est typiquement suisse»

C’est un événement! Le Gin 27, le premier gin 100% appenzellois, vient d’être créé par Appenzeller Alpenbitter. Interview de son directeur Stefan Mägli. 

Le gin semble être le parent pauvre des alcools blancs, oublié derrière la vodka et la téquila. Comment se porte le marché mondial? Et le marché suisse?
Le gin est en train de gagner du terrain. Sa redécouverte a déjà démarré il y a quelques années. Les consommateurs raffolent du «gin tonic» qui est actuellement un des drinks les plus demandés dans le monde. Le gin est complètement «in» et un nouveau gin est lancé presque chaque semaine.

Appenzeller Alpenbitter a l’exclusivité suisse du Broker’s Gin il y a 18 mois. Pourquoi sortir cette année son propre gin?
Nous sommes fiers d’offrir un gin de grande qualité parmi nos spiritueux. Mais en tant que maison indépendante productrice et distributrice de boissons alcoolisées nous tenons également à participer au prospère marché du gin avec un gin haut de gamme de notre propre distillerie et ainsi, à améliorer notre position dans le marché. 

Comment l’idée vous est-elle venue de lancer ce produit?
Depuis la fondation de notre maison il y a 111 ans, nous nous engageons à produire des spiritueux insolites tel que l’Appenzeller Alpenbitter. Nous avons donc voulu créer un gin qui sort de l’ordinaire, avec un goût authentique et pur dont le genièvre se fait sentir distinctement. Le Gin 27 est un produit haut de gamme qui va trouver ses amateurs seulement parmi les adeptes du gin.

Quels ingrédients entrent dans sa composition?
En plus des ingrédients classiques comme le genièvre et la coriandre, notre Gin 27 se compose de piment, cardamome, cannelle, muscat et de racine d’angélique. L’écorce d’orange et de citron lui confèrent une note rafraîchissante et le bois de réglisse ainsi que la violette l’harmonisent parfaitement.

Qu’est-ce que ce Gin 27 a de typiquement suisse?
Le Gin 27 est typiquement suisse, de la recette au distillat. Pour sa production à Appenzell, nos distillateurs peuvent puiser dans l’abondance de notre herboristerie et dans leur expérience de longue date.

Peut-on imaginer des déclinaisons du Gin 27, en Fun-spiritueux de 3 cl ou en bâtons de chocolat?
Nous lancerons certainement des fun-spiritueux de 5 ou 10 cl destinés aux minibars ou à des événements de type festival. Par contre, la fabrication de Bâton Stengeli est réservée à l’Appenzeller Alpenbitter pour renforcer la marque.

Comment dégustez-vous le gin?
J’aime le boire pur avec un tonic Schweppes, un zeste de citron vert et servi sur beaucoup de glaçons.

Propos recueillis par Benjamin Philippe

Total de votes: 295