Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

 

A Fribourg, ateliers, balades et grands classiques revisités

Fédérer, éduquer au goût et aux goûts, sensibiliser au manger lentement et local, tout en mettant le plaisir au centre de la démarche en découvrant les délices d’un terroir riche, voilà qui résume dans les grandes lignes les activités de la Semaine du Goût à Fribourg.

Immersion pratique

Apprendre le goût tout en le cuisinant ensemble. Cela pourrait être le fil rouge des ateliers thématiques préparés pour tous les publics dans le canton de Fribourg à l’occasion de la Semaine du Goût 2018. A Charmey, l’hôtel Cailler propose de mettre la main à la pâte dans un atelier 100% chocolat, à faire saliver les plus anxieux de leur ligne… Les petits gourmets comme les grands ont pu confectionner truffes et plaques de chocolat, et participer au montage d’une fantaisie en chocolat, avant de repartir avec leurs œuvres et prolonger le plaisir pour encore quelques jours. Le Chêne à Charmey propose quant à lui un atelier culinaire autour du pain, de la biodynamie, du végétarisme et des nouvelles mouvances d’alimentation. De quoi ramener ce mets traditionnel dans la réalité du XXIème siècle. La saison fraîche annonce sa venue du côté de Granges, mise en scène par Jane Demaurex qui proposait divers ateliers Fusion Automnale sur le thème Terre et Nature, avec des notes automnales et (déjà) autour de Noël. Chez Denis Grossrieder à Vuadens, c’est la terrine qui sera la star de l’atelier, sur l’initiative du Convivium Slow Food de Fribourg.

Balades gourmandes

Pour les gastronomes désireux d’allier les plaisirs gustatifs à une activité physique, une balade abordant les thèmes-clés du goût était organisée à Fribourg. A travers des rues et ruelles d'un quartier du XIIe siècle, les participants apprécieront les commentaires de leur accompagnant, un guide-interprète du patrimoine, avant de passer à la dégustation des produits phares de la fête de la Bénichon (moutarde de Bénichon, Cuchaule, poires à Botzi...). A Villarimboud, une balade gourmande autour de la jolie localité de Romont est proposée au public qui a eu l’opportunité de découvrir la Glâne tout en dégustant un menu à différents plats concoctés pour l’occasion. Les Brunches viennent parfaire le tableau pittoresque et coloré de la Semaine du Goût, en version campagnarde à Bulle (Restaurant Gare à Toi) et même apicole à Courtepin (Restaurant Micarna SA) en collaboration avec la Fédération fribourgeoise d’apiculture. Celle-ci invite, après le repas, à une belle promenade sur le Chemin des abeilles, de Courtepin à Cormérod, proposée par la société d'apiculture du Lac français. Ce parcours didactique, composé de 14 panneaux, vous permet de découvrir et de comprendre le monde fabuleux des abeilles, qui jouent un rôle crucial dans l'écosystème de notre terre. Il en va de la survie de la biodiversité…

Incontournables revisités

Vous pensiez faire l’impasse sur la Bénichon? Que nenni! A Fribourg, la maison Saudan-Zurbuchen a mis sur pied un atelier de confection de la Moutarde de Bénichon. De quoi se préparer pour la traditionnelle fête fribourgeoise qui a assurément repris du galon ces dernières années. La Bénichon a même pu être célébrée en bonne et due forme, à diverses dates, à la Ferme de Dompierre. Le menu de Bénichon complet est composé de plats faits maison avec des produits locaux, pour le plus grand plaisir des familles.

A Gruyères, l’immersion passe par un autre des grands standards suisses et fribourgeois, la célèbre fondue. Ainis, la  Fondue Academy s’installe au Restaurant Le Chalet pour plusieurs cours.

La Crêperie SucréSalé à Fribourg propose de revisiter la Bénichon sous forme de crêpes. En dessert, pour ne citer que lui, la crêpe «Poiramel» avec sa poire pochée, sa sauce caramel au beurre salé et son croquant aux amandes finira de séduire les hôtes de la coopérative. 

Et vu plus simplement d’un point de vue logistique pour les restaurateurs – pas besoin de trop se creuser le caillou pour participer à la Semaine du Goût – des apéros du terroirs sont organisés midi et soir au Café Tivoli à Châtel-Saint-Denis. De quoi motiver les plus frileux à rejoindre le mouvement de la Semaine du Goût dès l’année prochaine!

Sandy Métrailler

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/journallecafetier/

https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

Total de votes: 50