Le Cafetier

Journal des cafetiers, restaurateurs et hoteliers romands

PRODEGA GROWA TRANSGOURMET

Sirha Genève est arrivé

Lionel marquis

C’est le quatrième rendez-vous du Sirha avec Genève. L’incontournable rendez-vous de proximité des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche de Suisse romande, tient salon du 24 au 26 janvier prochain.

Créé en 2010, Sirha Genève a hérité de la réputation de la manifestation homonyme qui existe depuis plus de 30 ans à Lyon; elle s’est tenue à Rio du 4 au 6 octobre, puis à Istanbul du 26 au 28 novembre 2015, avant Mexico, du 10 au 12 février 2016 et Budapest, du 9 au 11 mai, où aura lieu les 10 et 11 mai, la finale du Bocuse d’Or Europe. Dédié à la région franco-suisse, Sirha Genève est le rendez-vous des professionnels qui exercent en Suisse romande et bien sûr dans les départements français frontaliers. Il rassemble l’hôtellerie et les métiers de bouche, accueille des concours culinaires comme le Bocuse d’Or, dont la sélection nationale suisse aura lieu le lundi 25 janvier 2016, de 9 h à 18 h, ou celle pour la Coupe du monde de la pâtisserie, la sélection Europe de la Coupe du Monde de la pâtisserie, qui se déroulera dimanche 24 janvier de 9 h à 18 h, également. La remise des prix des deux compétitions aura lieu à 17 h, ces deux jours-là. Deux événements dont nous parlerons plus avant. Le pays hôte sera particulièrement mis à l’honneur avec la mise en valeur des produits de nos régions par de grands chefs helvétiques, comme Philippe Chevrier, au cours de démonstrations culinaires très créatives. Autre manifestation importante: les conférences du World Cuisine Summit, qui occuperont toute la matinée du mardi 26 janvier 2016, de 9 h 30 à 13 h 30. Cette matinée de débats, d’échanges et de démonstrations réunit les acteurs du «Food Service» et de l’hôtellerie pour informer sur les grandes évolutions et orientations des marchés suisses et mondiaux. Ce rendez-vous sera animé par Frédéric Loeb, grand «tendanceur» devant l’Eternel. Il développera toutes les tendances mondiales du «Food Service» et de l’hôtellerie avec un gros plan sur le marché suisse. Les tendances présentées seront accompagnées et illustrées par des démonstrations live réalisées par de grands chefs étoilés. Le but de cet événement étant de contribuer au développement de l’industrie du «Food Service» et de promouvoir une croissance responsable et durable.
Cinq lignes directrices 
Sirha Genève peut se décliner en 5 valeurs: l’humain, avec le chef qui invente, le cuisinier qui crée, le professionnel qui expose et le visiteur qui s’inspire; la passion, qui s’exerce tant au niveau du métier que du produit ou de la compétition; la tendance, avec les innovations culinaires dont le Sirha est l’incubateur; l’excellence, aboutissement de la passion et qui se concrétise en termes de créativité, d’art, de techniques, mais également de produits et d’équipements; et pour conclure, le concret, pour permettre l’intégration au mode de vie par le biais de démonstrations, vecteur pour l’odorat, la vue et le goût de nouvelles sensations.
Si le Sirha de 2014 proposait aux visiteurs 180 stands, l’édition 2016 en compte 20 de plus. Ils seront donc 200 entre produits alimentaires, équipements et matériels de cuisine, produits et équipement pour la boulangerie-pâtisserie, boissons, caféterie, bar, arts de la table, décoration, textile, mobilier, produits et équipements pour l’hôtellerie ainsi que services, nouvelles technologies et hygiène à proposer sur 8’000 m2 leurs nouveautés aux 12’000 visiteurs attendus. 
Parmi les nouveautés de cette édition 2016, une place importante doit être faite à So Terroir! Cet «espace interactif» accueillera durant trois jours, du 24 au 26 janvier, une vingtaine de grands chefs helvètes adeptes de leur terroir, qui cuisineront sous les yeux des visiteurs des produits phares de Suisse romande des cantons du Valais, Vaud, Fribourg et Genève. Ces grands chefs travaillent dans des enseignes tant prestigieuses comme l’Hôtel Kempinsky à Genève ou le Restaurant Vieux-Bois, de l’Ecole Hôtelière de Genève, que dans des restaurants étoilés comme Le Montagne à Chardonne (VD) ou au Mont-Blanc, à Crans-Montana, ou d’autres moins cotés, comme le Café de Peney à Satigny (GE), l’Héliantis à Massongex (VS) ou l’Auberge de l’Onde à Saint-Saphorin.

Total de votes: 210